Menu
Viseur Polaire Monture Avx

Lors de l’achat de mon télescope Celestron C8, je ne m’étais pas inquiété de la complexité de sa mise en station. En effet, sur les différents sites que j’avais consulté, il était indiqué que l’orientation approximative vers le nord suffisait pour effectuer une mise en station convenable.

Pour mes premiers mois d’utilisation, je n’ai pratiqué que de l’observation. L’orientation vers le Nord avec une boussole (pour être un minimum précis) a en effet suffit. La mise en station via un alignement 2 ou 3 étoiles permettait de corriger les approximations de mon orientation d’origine. Mais dès que j’ai souhaité me mettre à l’astrophotographie, ces approximations étaient beaucoup trop importantes pour réussir le moindre cliché.

Le télescope C8 a une longueur focale de 2030mm. Le moindre problème d’alignement se manifeste alors par des trainées d’étoiles sur les photos. Il était impossible de tenir plus de 30 secondes par photos malgré la mise en place d’un tracking via une caméra et PHD Guiding. Je me suis donc résigné à acheter un viseur polaire pour affiner mon orientation au Nord.

Base Viseur Polaire Avx

Sur la monture AVX de mon télescope, un cache, à la base de la tête, dissimule l’emplacement où installer le viseur polaire. Une fois celui-ci installé, il va falloir apprendre à l’utiliser.

Viseur Polaire Monture Avx

Utilisation du viseur polaire sur monture AVX

Dans un premier temps, avec un laser pointant les étoiles à travers le viseur polaire, j’oriente mon télescope de manière à pointer exactement la Polaire. Ce réglage est forcément approximatif, mais il permet de gagner en rapidité et en efficacité.

Une fois mon télescope orienté sur la Polaire, j’utilise une application pour smartphone PS Align afin de connaitre l’orientation que je dois donner à mon viseur polaire. Une fois le viseur polaire bien orienté, je viens superposer l’étoile Polaire et son emplacement dessiné dans le viseur.
Cette opération prend quelques minutes et conjuguée à l’utilisation d’un suivi d’étoiles par caméra, elle permet de faire des photos de plusieurs minutes sans problème.

Ce viseur polaire est très simple d’utilisation. Son installation sur la monture AVX et sa calibration se font également sans encombre. Un point pourrait cependant être amélioré. Comme il n’est pas rétroéclairé, si vous arrivez sur votre lieu d’observation et que la nuit est déjà tombée, il sera difficile de voir le dessin de la Polaire sur le viseur sans jouer avec votre lampe frontale rouge. C’est un détail, mais une LED rouge dans le viseur aurait été la bienvenue !

À propos

Je vous propose de suivre mes découvertes et apprentissages dans le domaine de l’astrophotographie, à travers les quelques pages de ce blog.

En savoir plus
Retrouvez codastro sur
© codastro 🔭 2019